Spread Open Media/fr/FAQ

From XiphWiki

< Spread Open Media
Revision as of 20:03, 19 September 2007 by Saoshyant (Talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search


Contents

Foire aux Questions

Qu'est-ce que le site Spread Open Media ?

Spread Open Media est le site web où vous trouverez tout ce que vous avez besoin de savoir sur les formats numériques qui contribueront à bâtir un monde meilleur. Et si vous croyez en notre cause, vous devriez parlez autour de vous de ces nouveaux formats, parce que l'ignorance est leur plus grand ennemi. Joignez-vous à la bataille pour libérer le contenu de l'emprise des sociétés qui voudraient limiter vos droits et l'accès à vos fichiers.

Sur SOM, vous aurez la possibilité de participer à des actions et à des campagnes, vous trouverez du matériel d'information et de sensibilisation, des tutoriels pour aider vos amis, une liste de produits qui fonctionnent avec les formats Open Media et plein de de trucs cools à voir ou à écouter.

Les formats Open Media favorisent l'innovation, la qualité et la liberté. C'est seulement à travers eux que des projets comme Wikipedia ou Creative Commons prennent tout leur sens. C'est seulement grâce à eux que l'audio et la vidéo circuleront sur le web avec autant de facilité que les images aujourd'hui. Il est temps de soutenir ces formats, il est temps de soutenir Spread Open Media.

Comment est-ce que je peux aider ?

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire :

  • commencer à utiliser les formats Open Media ;
  • ne distribuer que des fichiers aux formats Open Media et exiger la réciproque ;
  • faire des liens vers ce site. Nous avons des bannières que vous pouvez utilisez ;
  • informer les entreprises de votre désir d'utiliser les formats Open Media (voir le projet MailOgging) ;
  • participer à l'une de nos actions ;
  • suggérer des actions à mener ;
  • aider à traduire ce site en d'autres langues ;
  • engager un programmeur pour qu'il améliore les programmes qui fonctionnent mal avec les format Open Media ;
  • enregistrer vos podcast en Speex. Distribuer votre musique en Vorbis ou en FLAC. Utiliser Theora pour vos vidéos. Utiliser des images PNG ou SVG pour votre site web. Utiliser le format OpenDocument à votre bureau. Partager vos listes de lectures au format XSPF ;
  • éviter les formats MP3, AAC, H.264, Xvid et OOXML comme la peste.

Quels sont les formats Open Media ?

Voici une liste des plus répandus :

  • Theora (vidéo, avec pertes)
  • FLAC (audio, sans perte)
  • Vorbis (audio, avec pertes)
  • Speex (audio, voix)
  • XSPF (liste de lecture)
  • SVG ( image vectorielle)
  • PNG (image bitmap, sans perte)
  • OpenDocument (bureautique)
  • SMIL (présentations multimédia)

Cette liste n'est pas exhaustive.

Pourquoi les formats libres (ou ouverts) sont-ils importants pour les divers mouvements du Libre (e.g. logiciel libre, culture libre...) ?

Disons simplement que sans formats libres, ces mouvements n'ont guère d'intérêt. Si vous distribuez vos créations dans un format propriétaire, vous limitez la capacité des autres de les utiliser comme ils l'entendent. Si vous croyez dans les idéaux du Libre, vous ne devez pas utiliser de formats propriétaires pour distribuer votre travail, ni concevoir d'outils qui ne fonctionnent pas avec des formats libres.

Mais ces mouvements ne m'intéressent pas. Je suis juste un type normal !

Alors concentrez-vous sur les aspects techniques des formats Open Media. Ils ont en général une meilleure qualité audio et vidéo que leurs équivalents propriétaires. Ils fonctionneront encore dans le futur, alors que le destin des formats propriétaires dépend des entreprises qui les possèdent. Et il n'y a pas de DRM (gestion numérique des droits). Les formats Open Media ne sont pas conçus pour se retourner contre l'utilisateur, pour refuser de fonctionner. Ils vous offrent ce que vous voulez : du contenu.

Mais les pirates ne distribuent pas de contenu dans des formats Open Media !

Malheureusement, le piratage existera toujours. Encore pire, l'émergence des formats est toujours dû au piratage, voir l'exemple du VHX ou du MP3.

Nous n'approuvons ni ne condamnons le piratage en soi. Le problème est que les pirates distribuent leur matériel dans les formats les plus populaires du moment. La popularité des format Open Media dépendra des efforts déployés pour les rendre populaires. Ainsi, même si nous n'approuvons ni ne condamnons le piratage, nous espérons que le milieu warez finira par se réveiller et faire le bon choix. Les pirates sont persuadés qu'ils font au monde une faveur. Peut-être est-il temps qu'ils le prouvent en allant encore plus loin, en distribuant leur matériel dans des formats libres.

Néanmoins, même distribué dans les formats les plus ouverts et libres du monde, le matériel piraté n'en deviendra pas légal pour autant. N'oubliez jamais ça. Magnatune et d'autres magasins en ligne légaux distribuent déjà du contenu dans des formats Open Media.

Comment est-ce que je peux modifier les articles de SOM ?

Facile. Cliquez sur le bouton [edit] à la fin de chaque article. Vous serez dirigé vers le wiki où vous pourrez aider à améliorer le contenu du site.

Comment est-ce que je peux contribuer à enrichir le contenu du site ?

Jetez un œil ici.

Pourquoi avoir choisi l'acronyme SOM ?

SOM veut dire « son » en portugais. C'est le son de chaque voix exigeant des formats libres.

Qui est derrière SOM ?

Ces gens-là.

C'est quoi ce Ogg dont j'entends parler ?

Ogg est un format de fichier conteneur. C'est un peu compliqué mais vous n'avez pas besoin de savoir tous les détails. Retenez juste que Theora et Vorbis sont parfois appelés respectivement Ogg Vidéo et Ogg Audio, parce qu'ils sont tous deux contenus dans du Ogg.

Il est aussi possible que vous soyez tombé sur des entreprises ignorantes qui affirment vendre des « lecteurs OGG ». Il y a deux sérieux problèmes ici : Ogg n'est pas un acronyme et ces entreprises trompent leurs consommateurs en leur faisant croire que Ogg est Vorbis, ce qui n'est pas vrai. Donc, si vous voyez une entreprise qui essaie de vous vendre un lecteur « OGG », vous pouvez vous attendre à ce que ce lecteur puisse lire le Vorbis, mais il ne lira probablement ni le Theora, ni le Speex, ni le OggPCM, ni le OggMNG ou le OggUVS.

Pour garder la tête claire, oubliez le Ogg et appelez ces formats par leurs noms respectifs, sans tenir compte de leur lien avec le projet Ogg.

Est-ce que SOM est lié à PlayOgg ?

Non. PlayOgg est une campagne de la Free Software Foundation.

Comment est-ce que je peux décider de la licence de mes fichiers audios et vidéos ?

Si vous êtes le titulaire des droits d'une œuvre, vous êtes libre de distribuer cette œuvre sous la licence de votre choix. Lisez ce tutoriel pour savoir comment faire.

Traduit par Benoît Huron

Personal tools


Main Page

Xiph.Org Projects

Audio—

Video—

Text—

Container—

Streaming—